Office Project Professional 2007 SP2 Key Office Publisher 2007 Key Office OneNote 2007 Key Office InfoPath 2007 Key Office Groove 2007 Key Office Outlook 2007 Key Canada Goose jas canada goose outlet https://www.airbrushhenk.nl airbrushhenk.nl canada goose jas canada goose outlet

Les couverts réutilisables Gobi, en inox recyclé fabriqués en France !

Cet article présente les couverts réutilisables fabriqués en France en inox recyclé de la marque Gobi ! Cet article est réalisé en partenariat avec The Trust Society, le site de produits durables et responsables, où ils sont commercialisés en avant-première jusqu’au 17 juin !

Parmi les gestes écolo que l’on peut facilement mettre en place pour s’orienter vers un mode de vie ayant un moindre impact en termes de production de déchets, il y a en vrac (petit jeu de mots tavu): la bouteille réutilisable pour remplacer les bouteilles en plastique, le fait de refuser les pailles et plus généralement les petites choses jetables qu’on nous donne de partout, privilégier les cosmétiques solides à ceux packagés dans un contenant plastique, consommer de seconde main dès que c’est possible (et notamment pour la mode, l’équipement de la maison, les jouets des enfants…), et tellement d’autres !

La plupart des gestes écolo sont d’une simplicité étonnante. Est-ce que c’est vraiment si difficile d’acheter un savon saponifié à froid solide plutôt qu’un gel douche, de choisir la glace dans un cône en biscuit plutôt que celle dans un pot et carton avec une petite cuillère en plastique, ou de mettre au lave-linge ses cotons démaquillants lavables en même temps que le reste du linge ? Certains de ces gestes permettent même énormément d’économies. Quand on compare le coût exorbitant d’un bidon de lessive et celui ridiculement bas d’une lessive faite maison au savon de marseille, ou d’une lessive au lierre, on a du mal à se dire que ça ne vaut pas le coup de passer 20 min une fois par mois à fabriquer sa lessive maison !

Finalement quand on y réfléchit vraiment, la seule difficulté est d’ouvrir son esprit au fait de prendre de nouvelles habitudes et surtout de se décider à sauter le pas… sans se mettre la pression ! Changer ses habitudes, ça se fait petit à petit. Quand j’y repense, c’est fou tous ces changements que j’ai apporté dans ma vie ces six dernières années… Et parmi ces changements, le refus désormais systématique des couverts jetables et le fait de m’équiper de couverts réutilisables, toujours dans mon sac !

Au début, j’ai juste commencé à refuser les couverts en plastique. Au travail, pour la pause dej et le café, j’avais ma propre vaisselle que je lavais dans l’évier. Mais pour déjeuner dehors dans l’herbe quand il faisait beau, pour manger dans le train, et surtout pour manger en voyage (j’aime bien quand je voyage me préparer des petits plats pour le midi à manger en m’installant dans un endroit sympa, ça permet de sacrées économies), j’étais un peu embêtée à trimballer mes couverts. J’ai déjà déchiré un sac à cause d’un couteau que j’y avais mal rangé ! Super dangereux, en fait ! La vaisselle de table n’est vraiment pas faite pour être transportée…

Lors de mon voyage en Écosse, je suis tombée sur mes premiers couverts nomades réutilisables en plastique « dur ». J’ai craqué, c’étaient mes premiers couverts nomades ! C’était pas cher (environ 5€), sacrément moche en plastique fuschia et car c’était un seul couvert qui faisait à la fois fourchette, cuillère et couteau (oui oui) et très léger, mais j’ai très vite regretté mon achat : même quand c’est bien épais et que ça a l’air solide, le plastique, c’est fragile. On ne se rend pas trop compte de la pression qu’on exerce dessus avec nos mains pour piquer dans les aliments ou les découper ! Quelques mois plus tard, mon super mono-couvert fuschia s’est cassé en deux dans mon assiette en dérapant sur une tomate cerise un peu trop récalcitrante.

Je me suis sentie stupide en réalisant qu’en pensant bien faire, j’avais acheté un produit de mauvaise qualité qui avait finalement cassé en peu de temps. Je le savais pourtant : il faut privilégier le durable, le solide ! C’est toujours plus économique au long terme et plus écologique aussi. Mais bon, j’étais tombé dessus, et sur le moment ça me semblait une bonne idée… Bref, ne faites pas la même bêtise que moi 🙂 Et puis bon, l’usage de plastique reste de manière générale à limiter autant que possible, ne serait-ce que parce-que ça dépose des micro-particules de plastique dans la nourriture, qui s’accumule par la suite dans notre corps. 

Peu de temps après, le confinement est arrivé… pas franchement le moment où l’on envisage l’acquisition de nouveaux couverts portatifs ! Et juste après, l’équipe de The Trust Society me contacte pour me proposer de découvrir la première gamme de couverts nomades en inox recyclé, fabriqués en France, de la marque Gobi. Mais quel timing !!! Je dis OUI !

J’épluche le dossier de presse, je discute avec l’équipe au téléphone, je pose mes questions, tout ça m’a l’air très très très qualitatif. Je décide d’accepter de tester ces couverts nomades afin d’en parler à ma communauté. L’un fondateurs de The Trust Society vient me les apporter à vélo (trop sympa!) ce qui me permet de les tester les jours suivants, à Paris où je me déplace toujours à vélo (déjà beaucoup avant le confinement, et 100% du temps depuis), puis à Nantes où je suis actuellement ! Je bouge énormément en ce moment, c’est donc le moment parfait ! 

Ces couverts créés par la marque Gobi, très connue pour ses gourdes, sont en acier inoxydable (qu’on appelle aussi inox) issu à 80% du recyclage d’acier inoxydable sourcé en France et en Belgique. L’inox est un matériau très sain, sans aucune toxicité (contrairement par exemple à l’aluminim), et recyclable quasiment à l’infini. C’est le matériau à privilégier aussi pour le choix de votre bouilloire par exemple !

L’inox a ceci de particulier que la plupart des objets en inox que vous pouvez trouver sur le marché ne peuvent pas être fabriqués en France ou même en Europe, car il n’y a pas l’outillage nécessaire. Par exemple, les gourdes en inox sont toutes fabriquées en Chine ! Ce qui n’est pas forcément un problème si l’on a l’assurance que la production est faite dans des conditions correctes, mais bref, ça me paraît important de rappeler que pour de nombreux produits, on croit toujours que le made in France est possible, mais non ! Nous sommes un pays très dé-industrialisé et l’Asie est devenue l’usine d’une très grande partie des produits que nous achetons. Bref, je suis toujours épatée par les gens qui pensent que tout existe en version Made in France sans réaliser que c’est beaucoup plus compliqué que ça… Alors quand c’est le cas, ça mérite d’être souligné ! 

Ces couverts sont fabriqués en France à Celles­ sur­ Durolle dans le Puy­de­Dôme par la manufacture VERDIER, fondée en 1859. Cette manufacture est spécialisée dans la coutellerie ! L’alliage d’inox a été conçu sur mesure pour Gobi, il ne rouille pas et ne contient pas de nickel.

L’étui est très solide, il est fabriqué en Tritan, un type de plastique très résistant qui est ici issu du recyclage des chutes de production des gourdes Gobi. Les kits couverts + boîte sont assemblés à l’ESAT de Rosebrie à Mandres ­les­ Roses (Val de Marne). 

Comme tous les produits Gobi, la performance environnementale a été mesurée (et ça, c’est cool!) : les impacts de fabrication sont compensés par les bénéfices de l’utilisation au bout de 15 mois en moyenne. 

Déjà quelques jours que je les utilise et pas besoin d’attendre plus longtemps pour savoir qu’ils sont hyper solides. Le genre d’objet qui tient toute une vie ! Étant faits d’un seul tenant dans un matériau hyper solide, aucun risque de casse ! Le boîtier se clipse et tient bien fermé. Il semble lui aussi très solide. C’est pas demain la veille du jour où mon nouveau kit de couverts portables se cassera ! Je suis super contente de ces couverts nomades, j’ai la certitude qu’ils m’accompagneront des années. J’espère que cet article vous donnera envie de passer vous aussi aux couverts nomades pour éviter les couverts jetables lors de vos déplacements ! Merci à The Trust Society et Gobi de m’avoir fait confiance pour tester le kit de couverts nomades et le présenter à mon lectorat !

Le prix : 19€ en prévente chez The Trust Society, puis 20,50€ chez The Trust Society ET chez Gobilab !

Transparence :

Cet article est sponsorisé, ce qui signifie que j’ai été rémunérée par The Trust Society pour recevoir et tester ce kit de couverts nomades et en rédiger cet article de présentation complet. Je suis cependant entièrement libre de mes propos, ce qui est toujours ma condition pour accepter la rédaction d’un article en collaboration ! Je remercie The Trust Society et Gobi de m’avoir fait confiance pour travailler avec eux à la communication de ce très beau produit !

Si vous avez apprécié la qualité de cet article, n’hésitez pas à me soutenir en suivant mon compte instagram.

Merci pour le temps et l’attention que vous avez accordé à la lecture de mon article, à bientôt je l’espère !

ondine

Cet article vous a plu ? Enregistrez-le dans l’un de vos tableaux Pinterest :

couverts réutilisables nomades inox made in france zéro déchet

Article précédent Article suivant

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez probablement aussi ceux-ci :

Aucun commentaire

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :