Office Project Professional 2007 SP2 Key Office Publisher 2007 Key Office OneNote 2007 Key Office InfoPath 2007 Key Office Groove 2007 Key Office Outlook 2007 Key Canada Goose jas canada goose outlet https://www.airbrushhenk.nl airbrushhenk.nl canada goose jas canada goose outlet
Portraits d'entrepreneurs du changement _ Interview d'Anne-Séverine Patris, fondatrice de la marque de mode éthique Kipluzet

Portraits d’entrepreneurs du changement : Anne-Séverine Patris, fondatrice de la marque de mode éthique Kipluzet

Aujourd’hui est un grand jour pour mon blog ! J’inaugure une nouvelle rubrique à laquelle je pensais depuis déjà quelques mois : des portraits d’entrepreneurs inspirants dans le domaine du développement durable. Ou plutôt devrais-je dire « entrepreneures » puisque ce sont très majoritairement des femmes, que j’ai rencontré ces dernières années via mon blog ou via ma marque de tapis de yoga éco-responsables Yogamatata ! Au fur et à mesure de ces belles rencontres, j’ai réalisé qu’elles étaient riches en enseignements et en force d’inspiration et que j’avais envie de partager cette inspiration !

Créatrices de marques de mode éthique, d’applications, de cosmétiques naturels et bio, de médias, de start-ups diverses et variées ayant toujours comme point commun de s’engager sur des valeurs d’éthique et de développement durable, je les questionne sur leur parcours d’entrepreneures : leur déclic, leur parcours, leurs fiertés, leurs échecs, leur vision… Leurs histoires sont passionnantes et qui sait, peut être qu’elles vous motiveront à sauter le pas de l’entrepreneuriat 🙂

Je vous avais deja présenté Kipluzet dans mon annuaire des marques de mode éthique et écologique pour hommes et femmes !

J’ai rencontré Anne-Séverine un peu par hasard, au marché de Noël Green organisé par ma copine Carole Smile de Let’s play on the moon. Elle tenait le stand de sa marque de mode éthique Kipluzet, des petits tops en lin 100% made in Europe (oui, même la matière première) aux belles couleurs vives. Nous avons discuté, bien rigolé avec mes amis présents à l’événement, puis nous avons décidé de se revoir pour boire un verre en papotant mode éthique ! Depuis, j’ai posé en tant que modèle pour le catalogue de mode éthique de sloweare, et les petits tops d’Anne-Séverine faisaient partie de la sélection ! Je suis tombée amoureuse du modèle bleu ciel, que je porte ici sous un top blanc en mailles ajourées :

Mode éthique : look Kipluzet

Photo by Audrey Wnent de Les Monades pour Sloweare

Depuis, nous avons beaucoup échangé et même mis en place un partenariat entre mon blog et Kipluzet ! C’est donc tout naturellement que j’ai pensé à Anne-Séverine pour se prêter au jeu de l’interview et j’espère que vous aimerez découvrir ou en apprendre plus sur Anne-Séverine et sur Kipluzet !

ENTREPRENDRE DANS LA MODE ÉTHIQUE : PORTRAIT D’ANNE-SÉVERINE PATRIS, FONDATRICE DE KIPLUZET.

Ondine : Bonjour Anne-Séverine ! Tu es la créatrice de la marque de mode éthique et éco-responsable Kipluzet. Peux tu nous expliquer le concept de Kipluzet plus en détail et comment tu présenterais ta marque en une phrase ?

Anne-Séverine Patris, fondatrice de la marque de mode éthique KIPLUZET

Anne-Séverine PATRIS, fondatrice de Kipluzet

Anne-Séverine : Kipluzet crée des Petits Hauts confortables, colorés, 100% européens qui durent et qui n’ont rien à cacher !

Le concept est de créer des vêtements dans lesquels on se sent bien, qu’on remettra, qui vont durer et qui sont fait avec éthique et bon sens, socialement et écologiquement.

Les Petits Hauts sont donc en lin, fibre locale transformée de A à Z en Europe, dans une coupe intemporelle et déclinés en 3 longueurs par taille pour s’adapter aux styles et morphologies de chacune !

Comment et pourquoi as-tu décidé de créer Kipluzet ? Et d’ailleurs, pourquoi le nom « Kipluzet » ? J’adore ce nom, au passage ! Il est percutant, rigolo et on le retient bien !

Anne-Séverine : Le vêtement est notre seconde peau, il nous accompagne au quotidien dans nos mouvements et nos environnements. On doit pouvoir le connaître et lui faire confiance. Alors j’ai créé un vêtement qui répond à ces critères. Je suis partie de la matière pour remonter toute la chaîne jusqu’à avoir une transparence et un circuit le plus court possible avec une fibre écologique. Et c’est le « plus » des Petits Hauts Kipluzet, on peut leur faire confiance sur toute la ligne ! L’expression française « qui plus est » signifie « en plus », ça tombe bien non ? et puis j’aimais l’idée de détourner une expression française.

Kipluzet,mode ethique en lin made in Portugal.

Kipluzet, ce sont des basiques simples mais tellement efficaces !

Comment as-tu découvert le concept de mode éthique ? Et d’ailleurs, quelle est ta définition de la mode éthique ?

Anne-Séverine : J’ai commencé à réaliser qu’on ne connaissait pas grand-chose des vêtements que l’on portait. Alors j’ai regardé les étiquettes, et puis l’indication « made in » m’a vite parue insuffisante. J’ai creusé un peu et ai vite « plongé » dans ce qu’on peut appeler la mode éthique.

Mais l’éthique est une notion à géométrie variable, d’ailleurs pour Larousse c’est : L’Ensemble des principes moraux qui sont à la base de la conduite de quelqu’un. C’est dans cette subjectivité que réside toute la complexité. A mon sens ce qui est la base de l’éthique d’une marque c’est son implication dans sa chaîne d’approvisionnement, connaître tout le processus de fabrication de son produit et non pas avoir une succession de prestataire dont on ne sait rien ou pas grand-chose.

Kipluzet,mode ethique en lin made in Portugal.

Coucou c’est moi, avec mon top Kipluzet bleu ciel que j’aime d’amour !

Certains font le choix de faire par exemple des vêtements en coton bio (qui vient forcément de très loin) cousus en France, tu fais partie des marques qui préfèrent faire confectionner en Europe à partir de lin qui est lui aussi européen et même parfois français. Qu’est-ce qui a motivé ce choix ?

Anne-Séverine : Comme j’ai voulu tout tracer et avoir l’impact écologique le plus faible, j’ai cherché une matière naturelle plus écologique et locale que le coton. J’ai découvert que le lin est une des seules filières (si ce n’est la seule) à rester en Europe de la culture au tricotage ! C’est génial de pouvoir encore trouver ces savoir-faire à proximité. En suivant la chaîne au fur et à mesure je suis arrivée au Portugal assez naturellement pour la confection (le tricotage et la teinture y sont réalisés). Les portugais sont les rois de la maille ! Et puis soyons honnêtes, en sourçant une matière intégralement transformée en Europe mon vêtement est déjà plus cher, si j’avais une confection française, je ne serais pas capable de proposer les Petits Hauts à ce prix.

Kipluzet,mode ethique en lin made in Portugal.

Le lin, une matière magique qui tient chaud en hiver et frais en été !

Faire des tops en plusieurs longueurs différentes, quelle brillante idée ! Moi qui suis très grande et qui ait beaucoup de mal à trouver des t-shirts de la bonne longueur, je suis fan du concept ! Toi aussi tu es grande, est-ce cela qui t’a donné l’idée de proposer 3 longueurs différentes ?

Anne-Séverine : Ahahahah ! Exactement, je suis grande, j’ai été enceinte, j’ai aimé les Levi’s ado parce que je pouvais avoir un jean à ma taille et que les 7/8 n’étaient pas, mais alors pas du tout à la mode ^^

Quelle est ta plus grande fierté dans la réalisation de Kipluzet ?

Anne-Séverine : Avoir appris autant de choses ! Pouvoir raconter l’histoire du petit haut de A à Z, connaître tous les fournisseurs de ma chaîne, être allée sur quasi toutes les étapes (j’irai prochainement en Pologne pour visiter la filature), et faire partie finalement de la filière du lin ! #proud

De la matière première à la production, les tops Kipluzet sont 100% européens… et donc plus éco-responsables que du coton bio !

Quelle a été la plus grande difficulté que tu as rencontré dans ton parcours d’entrepreneure ? Les erreurs que tu as faites et que tu sais désormais que tu ne referas plus ?

Anne-Séverine : Je crois que la plus grande difficulté a été et est sans doute un peu encore mon manque d’audace, mais j’y travaille ^^. Et puis, faire du textile quand on ne vient pas du milieu n’est pas simple. Le métier est mature et un peu fermé aux jeunes idéalistes naïfs.

Comment vois-tu évoluer Kipluzet dans les prochaines années ?

Anne-Séverine : Je vois Kipluzet proposer plus de pièces avec du lin là où on ne l’attend pas (#spoiler)

Être maman et entrepreneure, wahooou quel challenge, je t’admire ! Comment t’organises-tu au quotidien pour gérer ton entreprise et ta vie de maman et de femme ?

Anne-Séverine : La bonne question !!! J’essaie surtout de ne pas trop faire les deux en même temps ! Quand je m’occupe de ma fille, je m’occupe de ma fille, et quand je suis sur Kipluzet idem. J’ai aussi un conjoint en or qui m’aide beaucoup avec les deux 😉

Tous les tops sont disponibles en 3 longueurs différentes afin de correspondre à toutes les morphologies !

Depuis que tu as lancé Kipluzet, tu as dû apprendre et découvrir tant de choses ! Sur l’entrepreneuriat, sur l’ESS, sur la mode et la mode éthique plus en particulier… y-a-t-il des choses qui t’ont surprise, agréablement ou désagréablement ? Un coup de gueule à pousser peut-être ?

Anne-Séverine : J’ai appris énormément ! Je n’ai pas vraiment de coup de gueule. J’ai une immense admiration pour la filière du lin et j’en suis devenue complétement passionnée. C’est une grande famille.

J’ai également rencontré plein de créateurs de marques éthiques et c’est génial, c’est un milieu solidaire et chaleureux. C’est vraiment une chouette aventure.

Ah si peut être ! Administrativement et financièrement quand il est plus handicapant d’être Gérant qu’au chômage sans percevoir de droit, ça pique un peu ! Mais on a de la chance en France d’avoir pas mal d’accompagnement, d’outils et d’aide pour créer son projet !

As-tu un conseil à donner aux entrepreneur.e.s qui souhaitent se lancer dans l’univers de la mode éthique ?

Anne-Séverine : Allez-y !!!! Plus on sera à faire ce type de démarche plus les choses avanceront ! Et quoiqu’il arrive, on apprend tellement, on rencontre tellement de gens qui partagent nos ambitions, qu’il serait dommage de passer à côté d’une telle expérience.

La belle Julia Drouet photographiée par Jean-Louis Carli pour KIPLUZET, mode éthique

La belle Julia Drouet en Kipluzet, photographiée par Jean-Louis Carli

Si tu n’avais pas créé Kipluzet et que tu devais lancer demain une entreprise, que ferais-tu ?

Anne-Séverine : Je suis déformée par ma démarche avec Kipluzet ! Ce qui me vient spontanément, c’est faire une formation ingénieur textile et travailler de nouvelles matières durables, locales, écologiques.

Si je fais l’effort de sortir de l’environnement textile, je me tournerais vers quelque chose sur l’ameublement et le seconde main.

Envie de nous dire autre chose ?

Anne-Séverine : Kipluzet c’est aussi de la couleur ! Parce que ça transmet plein d’émotions, de vie et de personnalité. J’ai envie de transmettre de la joie. La mode éthique est gaie, on fait mieux, on fait bien, on existe, on est de plus en plus et c’est positif !

Merci Anne-Séverine pour ce partage !

E-shop : www.kipluzet.fr

Suivez les aventures de Kipluzet sur Instagram : instagram.com/kipluzet

Partager cette interview sur Pinterest :

 Portraits d'entrepreneurs du changement _ Interview d'Anne-Séverine Patris, fondatrice de la marque de mode éthique Kipluzet

Portraits d’entrepreneurs du changement _ Interview d’Anne-Séverine Patris, fondatrice de la marque de mode éthique Kipluzet

Découvrez aussi mes autres articles sur le même sujet :

Article précédent Article suivant

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez probablement aussi ceux-ci :

17 Commentaires

  • Répondre Travel and run 29 juillet 2018 at 3 h 09 min

    J’aime trop cette matière ! Une autre question qui pourrait être intéressant dans les portraits comme ça c’est « est-ce rentable ? » Et si oui au bout de combien de temps. Je pense que c’est ce qui freine majoritairement

    • Répondre Ondinema 30 juillet 2018 at 21 h 08 min

      Tu as raison je pourrais inclure une question financière sur les prochains portraits ! Ce qui est sur c’est que c’est censé être rentable, comme toutes les marques de mode, éthique ou pas 🙂

  • Répondre Je veux tout tester 29 juillet 2018 at 10 h 20 min

    Coucou !! J’adore le lin! C’est un beau projet !!!!

    • Répondre Ondinema 30 juillet 2018 at 21 h 05 min

      N’est ce pas !!! Bises :-*

  • Répondre Emma 29 juillet 2018 at 10 h 59 min

    Une belle découverte ! En plus d’être bon pour la nature, ses teeshirt sont super beaux ☺️

    • Répondre Ondinema 30 juillet 2018 at 21 h 05 min

      Comme dirait George : WHAT ELSE ? 😀

  • Répondre Golden Cheer Grahams 29 juillet 2018 at 19 h 17 min

    J’aime beaucoup les vêtements en lin. En plus avec les chaleurs qu’il y a en ce moment, j’ai un pantalon en lin blanc qui est super léger, je l’adore !
    En tout cas c’est une très belle aventure quetu nous partage. Tu as eu une super idée ! J’ai hâte de lire tes prochains portraits !

    • Répondre Ondinema 30 juillet 2018 at 21 h 03 min

      C’est clair c’est trop agréable et tu savais qu’en hiver ça tient chaud ? On pense pas à porter du lin en hiver et pourtant c’est super !

  • Répondre Les tests de sevy 29 juillet 2018 at 19 h 51 min

    Coucou une belle découverte les t shirts sont super beaux et j adore le lin !

    • Répondre Ondinema 30 juillet 2018 at 21 h 02 min

      Merci pour ton gentil commentaire !!!Bises 🙂

  • Répondre Lifestyle Ade 30 juillet 2018 at 13 h 52 min

    Quel chouette projet tu nous fais découvrir là 🙂
    et qui plus est, les tee-shirts sont vraiment sympas !!
    Merci à toi pour ce partage.
    Bises,
    Adeline

    • Répondre Ondinema 30 juillet 2018 at 21 h 01 min

      C’est Anne-Séverine qui va être contente de lire ça hihihi

  • Répondre Graine de Renard 31 juillet 2018 at 0 h 06 min

    Super ta noivelle rubrique !
    Et pour cette marque que je découvre, elle prouve qu’on peu allier la mode avec d’autres sujets beaucoups plus sensibles !
    Merci pour cette decouverte 😘

    • Répondre Ondinema 31 juillet 2018 at 3 h 33 min

      Ooooh merci 🙂 Bisous à toi !!

  • Répondre Eglantine 31 juillet 2018 at 2 h 46 min

    Sympa cet article ! Et c’est cool de lire des portraits d’entrepreneuses 🔥

  • Répondre Hellobeautymag 31 juillet 2018 at 12 h 12 min

    Coucou
    J’admire le parcours de ces femmes entrepreneuses.
    Je pense qu’il est nécessaire aujourd’hui d’aller vers l’ethique Et le développement durable. Il en va de notre planète.
    Merci pour ce beau portrait.
    Maryline

  • Répondre MaudCrm 31 juillet 2018 at 14 h 45 min

    Belle nouvelle rubrique !
    Une jolie marque !

  • Répondre

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :